Missions et enjeux

DSCF5834

1. La mission de l’école ADE

Crée en 2003, l’école ADE propose aux enfants de la commune de Pikine une éducation de qualité, assurée par des enseignants formés au sein de l’école et bien intégrés au quartier. Elle comble ainsi les très fortes lacunes du secteur public sénégalais, tout en permettant un accès à l’éducation pour les plus démunis. Depuis dix ans, l’école ADE parvient à assurer sa mission grâce à une équipe pédagogique soudée et dynamique et un fort ancrage dans le quartier, du fait notamment des objectifs sociaux qu’elle s’est fixée.

Ces derniers sont de plusieurs ordres :

  •       récupérer, encadrer et suivre individuellement les enfants en situation difficile ;
  •       lutter contre l’analphabétisme ;
  •       lutter contre la délinquance juvénile ;
  •       lutter contre les pires formes du travail des enfants ;
  •       insérer les jeunes filles et les femmes par des activités socio-économiques.

L’école cible prioritairement les enfants issus de familles défavorisées ou handicapées par diverses situations particulières (enfants n’ayant pas été  inscrits à l’école formelle faute de bulletin de naissance, adultes désirant bénéficier de cours d’alphabétisation, immigrés clandestins…).

Elle attache par ailleurs beaucoup d’importance à éduquer les jeunes filles ainsi que les adultes, en majorité des parents d’élève. En effet, ces derniers, s’ils sont analphabètes, n’auront aucun moyen de suivre la scolarité de leurs enfants, de les aider dans leur travail et donc de favoriser l’acquisition de connaissances de leur enfant.

11836429_10207579435303652_487022485_o

Les classes vont du préscolaire au CM2 avec en moyenne une capacité d’accueil de 200 à 250 enfants pour 7 enseignants.

La logique voudrait qu’une école communautaire puisse s’autofinancer grâce aux revenus de ses inscriptions. A titre d’exemple, ADE impose un montant mensuel moyen de 3500 FCFA par mois pour inscrire un enfant chaque mois aux cours dispensés en CM2. Dans la réalité, la somme des cotisations en CM2 est bien inférieure à ce qu’elle devrait être. Cela s’explique d’une part par des retards de paiement pour les familles les plus défavorisées, et d’autre part par l’absence complète de cotisation pour les enfants considérés comme « cas sociaux » (enfants dont on sait que les parents ne sauront jamais en capacité d’acquitter les paiements). Mais ADE accepte tous ces enfants dans une logique d’accès à l’éducation pour tous.

DSCF5935

2. Des obstacles quotidiens qui menacent l’école

Ce déficit au niveau des recettes impacte directement la manière dont sont gérées les dépenses courantes. Un des gros postes budgétaires concerne le règlement mensuel du loyer. Celui-ci s’élève actuellement à 125,000 FCFA et représente un peu plus du tiers des recettes mensuelles. Ce loyer n’a jamais cessé d’augmenter au long des années en raison d’une pression constante sur le foncier. Il s’agit d’une dépense incompressible qui doit être obligatoirement payée sous peine d’être expulsé et donc de mettre fin aux actions de l’école ADE. A titre d’exemple, entre 2011 et 2013, pas moins de 5 écoles dans la commune de Pikine ont dû fermer leur porte faute de pouvoir payer le loyer.

Avec des recettes variables en fonction des revenus des familles, le salaire du personnel constitue l’un des postes les plus impactés. Pour pouvoir payer le loyer, acheter les fournitures nécessaires au bon fonctionnement d’une classe, il faut parfois négocier le salaire des enseignants pour équilibrer le budget. Il en résulte à certaines périodes une forte rotation du personnel, pourtant très attaché à l’école. Par ailleurs, pour éviter de s’endetter, l’école doit durant les 3 mois de vacances (où aucune recette n’est perçue) s’astreindre à ne verser aucun salaire.

C’est sur la base de ces constats que l’association a pris conscience que, pour pérenniser sa mission d’accès à l’éducation pour tous, elle devait être propriétaire de ses locaux et trouver de nouvelles sources de revenus pour dégager un bénéfice minimum chaque année lui permettant d’investir en faveur de plans pour l’éducation.

Si l’acquisition du local est considéré par tous comme le problème numéro 1 pour l’école, les diverses réunions avec le corps enseignant ont aussi montré l’importance de verser des salaires corrects et de permettre à tous les enfants d’avoir accès dès la rentrée aux fournitures scolaires indispensables à leur apprentissage.

DSCF6054

3. Les partenariats, un enjeux majeur

Pour que l’école puisse définitivement pérenniser ses actions, l’acquisition d’un local est primordiale. Face aux enjeux financiers que ce projet représente, elle compte mener un grand travail de prospection de partenaires qui pourrait aider l’école tant sur des projets ponctuels telle que la construction d’un local, que sur des projets de développement (fournitures scolaires…).

Avec un président bénéficiant de plusieurs années d’expérience en gestion de projet, Djibril Sané, une équipe enseignante compétente et dévouée à la mission sociale de l’école et des projets clairement définis, l’association ADE mérite la confiance de nouveaux partenaires et se trouve prête à répondre aux exigences de ces derniers.

Désormais reconnue de manière officielle par l’Etat comme un moyen viable pour améliorer l’éducation pour tous, ADE a déjà bénéficié par le passé de l’aide de partenaires comme Aide Et Action, ENDA Jeunesse Action, Terre des Hommes… Elle accueille depuis peu des volontaires grâce à son partenariat noué avec l’association France Volontaire et ne cesse de développer des contacts pour le succès de l’école.

DSCF3181

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s