Témoignages et partenariats

,,,

Issa Sagna, président de l’Association des Parents d’Elèves de l’école, revient sur le rôle important que joue l’école, spécialement dans ce quartier très défavorisé.

Par ailleurs président de l’Association pour le développement de la famille (ADEF), il connait bien Thiaroye et le quartier de Santa Yalla (quartier de résidence de l’école, partie de la commune de Thiaroye, autrefois appelé « Kouroumbouki », littéralement « la vallée aux hyènes ») puisqu’il y est né et a été un des acteur majeur de l’essor du secteur associatif du quartier à la fin des années 1980. Il s’exprimait sur le sujet dans un article du quotidien national « Le Soleil » dans son édition du jeudi 30 Janvier 1997.

 » Kouroumbouki, à l’origine, était une extension de Thiaroye qui a vu le jour vers 1800, c’était un dépôt isolé colonial, une sorte de camp où les militaires en partance ou de retour du front étaient maintenus quelques temps. […] Là vivait une faune interlope de prostituées venues de tous les horizons et qui a entrainé dans son sillage, les bandits, ivrognes, brigands et autres intrigants. C’était aussi le repère des repris de justice et des reclus.

Les jeunes du quartier, devant le mal qui prenait racine et empirait, ont, à travers leur comité de vigilance, délogé des populations qui ternissaient leur réputation et, le 5 Mai 1986, Kouroumbouki disparaissait de la carte de dakar pour devenir Santa Yalla.

Tout n’était pas de déguerpir ceux qui souillaient notre honneur, mais aussi de vaincre le mal vivre, l’exclusion sociale, la drogue, la prostitution et le manque d’emploi, l’absence d’éclairage public, la violence. Il fallait, dans le sillage de l’action menée, faire de Santa Yalla un cadre de vie, ouvert à une vie saine, un lieu où il ferait bon vivre, au lieu d’être ce bourbier où se trouvait 414 concessions sur 1,7 km2 comprenant 5000 âmes environ, ne disposant d’aucune infrastructure sociale. »

Si le secteur associatif à pris depuis cette date, un essor sans précédent, venant palier certains des problèmes récurrents du quartier comme l’évacuation des déchets, les problèmes sanitaires ou encore l’éducation pour tous, son assise reste encore fragile et manque d’un vrai soutient de l’Etat pour pérenniser ces acquis.

Une du « Soleil », 30 Janvier 1997  Le Soleil page 2, 30 Janvier 1997

Le pasteur Amet Fall, membre de l’organisation « Mission Unie Mondiale » au Sénégal, s’exprime sur l’engagement de son association auprès de l’école ADE.

Djibril Sané, directeur de l’école ADE qui revient sur les raisons de la création de l’école et les défis qu’elle doit aujourd’hui relever.

L’école ADE travaille aussi en association avec divers associations ou organisations dans le cadre de partenariats permanents ou d’actions ponctuelles. Nous remercions donc très chaleureusement :

France Volontaires (France – partenariat permanent depuis 2010, envois de volontaires français en 2013)

Développement Sans Frontières (France – partenariat permanent depuis 2013 dans le cadre de l’envoi de volontaires)

Terre des hommes (Suisse – actions ponctuelles pour la formation des enseignants et de l’équipe pédagogique)

Association Résister Insister Persister (France – Peinture de l’école en 2011)

Aide et Actions (Sénégal – actions ponctuelles pour la formation des enseignants et de l’équipe pédagogique)

Ma Belle Ecole (France – Visite en 2011, promesse de partenariat)

Association AKM (Autriche – achat de matériels scolaire en 2011)

ENDA Tiers Monde (Antenne sénégalaise – Soutient depuis de nombreuses années, actions ponctuelles pour la formation des enseignants et de l’équipe pédagogique)

Dakar Women’s Group (Sénégal – financement ponctuel en 2010)

UNESCO (financement ponctuel dans le cadre d’une campagne d’alphabétisation, 2012)

Et l’école ADE tient à remercier tout particulièrement la famille Terstein pour leur soutient sans faille depuis de nombreuses années par le biais de financements ponctuels pour la construction de toilettes par exemple ou encore pour l’achat de matériels scolaires. Leur aide a par ailleurs permis de sauver l’école dans une période où son existence était directement menacée. Merci encore pour votre aide.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s